Le logiciel est notre métier, le bois est notre passion

Blog Dietrich's

Limites zones D-C, d’aplomb à équerre sur couche

Pour la définition des zones de toit, un polygone de base est entré. Celui-ci peut être créé manuellement ou généré automatiquement en chargeant un contour de murs ou de toit.

Les zones de toit définies automatiquement peuvent être modifiées manuellement depuis le module Charpente – Conception de toit avec les fonctions 5 Couverture/Voligeage > 01 Modifier partie du versant > 1 à 4 pour s’adapter aux situations particulières. Dès lors qu’une de ces fonctions est appelée, les lignes du contour de référence définissant les « Limites zones D-C » peuvent être sélectionnées car elles sont modifiables à partir de ces fonctions. Les délimitations et modifications des autres couches prennent en référence la couche choisie pour définir les « Limites zones D-C ».

La couche de référence définissant la « Limites zones D-C » est définie dans le modèle de conception de toit (Fonction 3 Traitement de toit > 01 Modèles de toit) sous la rubrique « Raccords toit-murs-planchers » dans le champ « Limites zones D-C, d’aplomb à équerre sur couche ».

Raccords toit-murs-planchers

Le polygone de base précédemment défini est projeté verticalement vers la couche définie comme « Limites zones D-C » et les couches inférieures à celle-ci. Les zones de toit situées à l’extérieure du polygone déterminent les zones de débord ; celles situées à l’intérieur du polygone déterminent les zones de combles.
L’illustration suivante présente cette définition à l’aide d’un exemple simple. la couche de voligeage -1 correspond à la couche de référence pour les « Limites zones D-C. Les couches supérieures à celle-ci sont séparées perpendiculairement au versant alors que les couche -1 et inférieures sont séparées verticalement. La zone coloriée en rouge correspond à la zone de débord ; la zone correspond à la zone de combles. Les couches de couverture et de lattage ne sont affectées à aucune zone de toit. La limite de zone de débord a été influencée pour la couche de voligeage -1. Ce décalage a été défini par les valeurs supplémentaires présentes sous « Décaler la couche de débord ou d’avant-toit » (cf. fonction « Définition des zones de toit« ).

Skizze_Lagentrennung_DF

Dans l’exemple ci-dessus, la paroi du versant est constituée des couches suivantes :

Couches Description des couches
-5 Tuiles
-4 Lattage
-3 Contrelattage
-2 Panneaux isolants
-1 Voligeage
0 Chevronnage
1 Revêtement intérieur

 

Selon cette définition, une séparation est effectuée entre les zones de débord et les zones de combles. Toutefois, il est possible de définir séparément si une couche doit être créée ou non au niveau de l’avant-toit depuis la conception de toit sous la rubrique ‘Conception’:

Zone de débord

 

Vous trouverez une description plus détaillée ainsi que d’autres relations dans la définition des zones de toit au chapitre 7.4.9.11 du menu d’aide Charpente – Conception de toit. Vous le trouverez…

  1. …via le point d’interrogation présent en haut à droite dans les fenêtres de fonction du module Charpente – Conception de toit.
  2. …directement depuis le module Charpente – Conception de toit sous le menu 01 Aide > 1 Aide sur Charpente – Conception de toit
  1. …depuis le gestionnaire de projets (menu avancé) sous le menu de fonctions 6 Aides > 5 Autres chapitres du manuel > 5 Conception charpente

Coupe en V vs. Entaille

Bien que le transfert machine convertisse automatiquement les traitements CAO en de nombreuses variantes d’entrée sur la machine appropriée, vous devez être conscient que la modélisation du traitement dans le programme a une grande influence sur le résultat disponible sur votre machine. L’exemple de l’enlèvement a déjà été traité dans un autre message du blog. C’est au tour de la coupe en V d’être examinée plus en détail :

La coupe en V est un usinage flexible permettant de combiner deux coupes en biseau suivant un angle quelconque. Les surfaces de coupe ne traversent pas intégralement le composant mais se rejoignent sur une ligne commune formant ainsi le fond de l’enture ou entaille. La « double coupe » en pied de noue est l’exemple d’usinage le plus courant pour une coupe en V :

Double coupe

Double coupe

Du fait de cette flexibilité (possibilité de l’utiliser pour des angles < ou > à 90°), la coupe en V est souvent utilisée dans des situations où une entaille serait plus appropriée. Vous trouverez en suivant les différences fondamentales entre ces deux usinages au moment du transfert machine:

Coupe en V

En règle générale, la coupe en V est réalisée en machine avec la scie. Pour des angles autres que 90°, la coupe en V  peut ne pas être réalisable lorsque l’agrégat ne peut pas s’incliner suivant l’angle de la coupe ou qu’il ne peut pas réaliser intégralement une des deux entures de scie. Dans ce cas, le message « Usinage irréalisable » apparaît lors du transfert machine.

Entaille

Avec une entaille, les deux surfaces de coupes forment un angle égal à 90°.

Entaille

Entaille

Entaille libre

Entaille libre

En règle générale, l’entaille est réalisée avec la fraise universelle sur la machine. La fraise universelle peut réaliser presque n’importe quel angle lorsqu’elle est installée sur une machine 5 axes. Sur une machine 4 axes, plusieurs situations pourront être réalisées avec l’agrégat pour le sciage. C’est pourquoi, les fonctions entailles ou entailles libres doivent être utilisées de préférence pour réaliser les traitements dont l’angle est > ou = 90° :

Autres avantages de l’entaille:

  • La création d’une entaille offre également la possibilité de créer un marquage mais aussi un perçage pour la fixation (par ex. clouage ou vissage du chevron).
  • L’usinage du traitement ne nécessite aucune opération supplémentaire puisqu’il n’y a aucun résidu de bois à enlever en fond d’entaille.

Angle > 90°

Si une coupe en V ne peut pas être réalisée avec la scie, on peut la remplacer par deux entailles:

Coupe en V remplacée par deux entailles

Coupe en V remplacée par deux entailles

Angle = 90°

On utilise de préférence la fonction « Entaille » lorsque l’angle entre les deux surfaces de coupe est égal à 90°.

Angle < 90°

Seule la coupe en V peut être utilisée lorsque l’angle entre les deux surfaces de coupe est inférieure à 90°.